Le 17 ou Curepipe ma ville

Comme les législatives arrivent à grands pas (le 10 décembre!), les listes des investitures de divers partis politiques ont été dévoilées.  Tous les partis peuvent présenter un maximum de trois candidats par circonscription. C’est l’occasion pour moi de vous présenter ma circonscription et ma ville : Curepipe !

Curepipe, le temps des élections.
Curepipe, le temps des élections.

Dans le cadre de législatives, l’Ile Maurice est divisée en 20 circonscriptions. Celles-ci ont été établies en 1966 (Mauritius [Electoral Provisions] Regulations 1966), soit deux années avant que l’Ile n’ait accédé à son indépendance. Cependant, il semble exister une sorte d’incohérence   autour des critères sur lesquels ces circonscriptions ont été ‘découpées’ et créées : géographie physique, démographie, frontières naturelles ou artificielles, ethnicité ? Si bien que plusieurs rapports ont été publiés dans le but de proposer un re-découpage à jour et équilibré des circonscriptions. Le dernier en date est le Mauritius Electoral Boundaries Commission Report publié  en 2009. Cependant, les recommandations de ce rapport n’ont pas été adoptées.

Conséquemment, nous nous retrouvons avec 20 circonscriptions datant de 1966 et qui sont pour le moins hétéroclites :

Les 20 circonscriptions de l'Ile Maurice. Crédit photo: Le Mauricien.
Les 20 circonscriptions de l’Ile Maurice. Crédit photo: Le Mauricien.

Je suis originire de la circonscription 17 Curepipe-Midlands et ma ville se nomme Curepipe. Elle se situe au centre de l’ile sur les hauts-plateaux. La ville de Curepipe comprends également plusieurs quartiers et cités (Casernes, Forest-Side, La Brasserie, cités Atlee, Joachim, entre autres). Loin du cliché «Ile Maurice-ensoleillée », Curepipe est réputé pour sa grisaille, sa fraîcheur en hiver et sa pluviosité tout le long de l’année ! Et oui ! Curepipe ressemble souvent à ça :

Curepipe sous les eaux! Crédit photo: Cecilia Hurhungee.
Curepipe sous les eaux! Crédit photo: Cecilia Hurhungee.

Une ville chargée d’histoire

Curepipe est aussi une ville chargée d’histoire. En 1867, alors qu’une épidémie de malaria se propageait à Port-Louis, la capitale, les colons français et leurs descendants choisirent de s’établir à Curepipe. Le pouvoir économique de ce temps étant aux mains de ces derniers, Curepipe devint alors une ville riche et prospère. Elle est ainsi la première ville de l’île à bénéficier de l’électricité, d’où le surnom Ville Lumière. Le quartier général du Central Electricity Board se trouve aujourd’hui encore au centre-ville de Curepipe. Outre l’électricité,   Curepipe a été pionnière dans bien des domaines :  première galerie marchande (Magasins Guillemin, aujourd’hui Arcades Currimjee), premier supermarché (Prisunic), premier lycée français, premier KFC, entre autres.

Pour conclure, je vous invite à découvrir quelques lieux incontournables de ma ville :

La municipalité de Curepipe.
La municipalité de Curepipe.

 

L'église Sainte Thérèse.
L’église Sainte Thérèse.
La bibliothèque Carnégie
La bibliothèque Carnégie

1 commentaire sur “Le 17 ou Curepipe ma ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *