La femme-objet fait art

En lisant mon journal de ce lundi matin, j’ai eu la joie de trouver un article intitulé Collectif Artefemi : l’art au service de la femme. En voilà une bonne initiative, me suis-je dis ! Mais j’allais rapidement déchanter…

Autoportrait en allégorie de la peinture, tableau peint par Artemisia Gentileschi en 1638-1639.
Autoportrait en allégorie de la peinture, tableau peint par Artemisia Gentileschi en 1638-1639.

Qu’on se le dise d’entrée, je ne sais pas ce qu’est une «féministe». J’ignore la définition de ce terme trop galvaudé à mon sens… A défaut d’être « féministe », je suis une jeune femme, tout simplement. Et je ne peux qu’être interpellée quand on parle des femmes de mon pays, dans mon pays.

Un article paru aujourd’hui a suscité mon attention et mes réflexions que voici. Il traite d’une exposition de tableaux peints par huit membres du Collectif Artefemi. Selon l’article, ce collectif est constitué de femmes qui « se disent féministes ». Et surprise, le dit-collectif a été fondé par un homme parce que ce dernier « admire la femme de façon particulière ».

Caractéristique de cette exposition : les femmes peintres doivent être vêtues de tenues provocantes et peindre leurs tableaux en deux heures, lors d’une soirée dans un pub-restaurant, et ce, en présence du public. Cerise sur le gâteau : cette initiative a pour but de « valoriser la femme à travers l’art ».

arfe2

Certes, je suis une profane en art, mais de quelle valorisation parle-t-on ici ? En quoi est-ce valorisant pour une femme de peindre en petite tenue, en public ? En quoi est cela « au service de la femme » comme le titre l’article ? De plus, aucune des huit artistes féminines n’intervient. Nous avons uniquement les propos du fondateur de ce collectif… pourtant dédié à la femme. Celle-ci s’exprime ici, étonnement, par le truchement d’une voix masculine.

La femme, cette éternelle muette. Celle qui n’a autre moyen que de parler par ses vêtements, voire son absence de vêtements. Les artistes sont souvent des incompris, et je ne prétends pas comprendre. Cependant, c’est à se questionner sur l’objectif de cette initiative artistique, de quelle (s) exposition (s) s’agit-il. Femmes, tableaux, objets? La femme-objet fait art.

7 commentaires sur “La femme-objet fait art

  1. Bonjour Carole,

    Je comprends ton point de vue sur cet article.

    Effectivement, je ne vois pas du tout à quel moment, ces femmes sont mises en valeur, du fait déjà que se ne sont pas elles qui décident de quelle manière peindre leur œuvres.
    Le fait de réaliser leur tableau en  » tenue provocante » est de mon point de vue assez péjoratif par rapport à l’image que ces femmes donnent aux femmes en général. A ce demander dans quel genre de pub cela se déroule, on pourrait supposer que les spectateur sont plus ici plus pour « se rincer l’œil » que pour admirer leur art.
    Ces artistes n’ont certainement pas la même vision que moi sur le sujet. Je trouve cela assez humiliant pour ces femmes.

    Merci pour cet article Carole.

    à bientôt

  2. Le seul féminisme que j’entends est un mouvement intellectuel qui est plutôt bien défini dans le milieu académique (aux Etats Unis, en France, au Brésil ou ailleurs).
    Cela dit, et pour en revenir à ce billet, je crois que tout cela nous ramène au « problème » Femen. Il se pose un problème de fond dans le féminisme aujourd’hui où différents courant s’affrontent et imposent plus ou moins des modus operandi dans l’irrespect total des cultures particulières… 🙂

    1. Merci bien pour ce commentaire éclairant Serge! Je suis d’accord avec toi sur le « problème » Femen. Et si l’on creuse encore plus, outre les motus operandi dans l’irrespect des cultures particulières, on en vient à la thématique du corps féminin, de son ‘rôle’ et de son ‘utilisation’ dans les courants dits féministes d’aujourd’hui…

  3. Un bon texte issu d’une bonne réflexion. En survolant l’article de l’Express, je me suis fait la même remarque. Comment combattre le sexisme en déshabillant la femme? C’est bien que ce soit justement une femme qui donne son point de vue sur cet article. Et j’ai adoré le dernier paragraphe! Well done!

    1. Merci pour ce commentaire ainsi que pour les encouragements Patrice! Comment combattre le sexisme en déshabillant la femme? En effet, l’initiative dont il est question relève de nombreuses contradictions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *