Francophonie : un petit-déjeuner et quatre continents

Le Forum mondial de la langue française 2015 a commencé le 20 juillet à Liège, en Belgique. Ce forum réunit près de 1 500 jeunes venus des quatre coins du globe. Créations, rencontres et partages seront au cœur de cette célébration de la jeunesse francophone. Le thème de cette rencontre est Créactivez-vous.

slide-1
Ce Forum mondial de la langue française (FMLF) relève de l’exceptionnel pour moi ! En effet, ce n’est pas tous les matins que je peux partager un petit-déjeuner avec des personnes issues de trois continents différents et toutes venues en Europe. Et pourtant, cela est possible grâce au FMLF.

Diana vient d’Égypte, et n’en est pas à sa première participation au FMLF. Elle avait déjà participé à l’édition 2012 du forum, qui s’était tenue au Canada au Québec.  »J’ai voulu renouveler l’expérience cette année. Je suis venue avec un projet de création lexicale en classe de français langue étrangère », déclare cette enseignante à la faculté de lettres de l’université d’Alexandrie.

Diana, d'Egypte, Monveary du Cambodge et Alex du Honduras sont ravis d'être au FMLF 2015.
Trois des nombreux visages de la francophonie. Diana, d’Egypte, Monveary du Cambodge et Alex du Honduras sont ravis d’être au FMLF 2015.

Pour Alex du Honduras, le FMLF est surtout une opportunité de réseautage et de découverte. Ce jeune architecte est un francophile.  »Nous avons une petite communauté francophone au Honduras, et moi, j’ai appris le français à l’université », nous dit-il. Alex explique également beaucoup bénéficier du Centre de la francophonie des Amériques, qui couvre l’intégralité du continent américain.

Après l’Afrique et l’Amérique, place à l’Asie. Monveary est enseignante de français au Cambodge.  »Je participe au FMLF afin de renouveler mes connaissances en pédagogie. Je suis principalement intéressée par l’axe éducatif », précise-t-elle. Le FMLF 2015 propose des ateliers réunis autour de cinq axes : l’éducation, l’économie, la culture et les industries culturelles, la relation entre langue et créativité, et la participation citoyenne.

Aujourd’hui, j’ai assisté à des conférences-débats, respectivement, sur les nouveaux médias, sur la presse et sur la caractéristique créative de la langue française. Lors d’une de ces conférences, Bernard Cerquiglini, recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie, a mentionné que le purisme est le plus grand danger pour la langue française.

 

2-100_2930

Donc, continuons à encourager la diversité francophone, avec toutes ses variétés de langue. Et surtout, vive le français de ma petite île : une langue vivante, croustillante et, au combien, amusante !

Demain promet également d’être une enrichissante journée avec du fun, des rencontres et des ateliers, les uns plus intéressants que les autres.

4 commentaires sur “Francophonie : un petit-déjeuner et quatre continents

  1. Bonjour Carole,

    Merci beaucoup pour cet article, pour les personnes comme moi qui n’ont pas participé à cette rencontre, c’est enrichissant d’avoir des explications sur certains thèmes et le déroulement de ces 4 jours de conférences et débats.

    Bonne journée pour demain alors !

    Et bonne continuation

    Mathieu

    1. Merci pour ce commentaire Mathieu! En effet, ce fut l’occasion d’apprendre, mais aussi de faire de belles découvertes et rencontres avec des gens de tout horizon. Vive la francophonie! 🙂

    1. Merci pour ce commentaire Rima! En effet, je pense que c’est une expérience dont chacun de nous sort grandi, que ce soit au niveau de l’apprentissage, des rencontres, des projets etc. Vive la francophonie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *