Double cinquantenaire pour l’Ile Maurice !

Je ne vous apprends rien ! L’Ile Maurice a fêté le cinquantième anniversaire de son indépendance le 12 mars dernier. Cet événement a été l’occasion d’un foisonnement d’écrits et d’articles, ainsi que de célébrations pour le pays entier et pour les Mauriciens, qui ont fièrement arboré les couleurs du quadricolore national.

Par contre, chers ami-e-s, je peux ici vous apprendre quelque chose… L’Ile Maurice fête ce mardi 24 avril 2018 un autre cinquantenaire ! Non non, il ne s’agit pas de l’accès au statut de République. Vous ne trouvez pas de quoi je parle ? C’est tout à fait normal, car il s’agit d’un anniversaire quelque peu méconnu. Il s’agit des 50 ans de l’adhésion de l’ile à l’Organisation des Nations Unies (ONU).

En effet, c’est le 24 avril 1968 que le tout premier Premier ministre mauricien, Sir Seewoosugur Ramgoolam, s’est adressé aux ambassadeurs et diplomates onusiens de la tribune de l’Assemblée Générale des Nations Unies. L’Ile Maurice devient alors le 124ème pays à être admis à l’ONU. Le Secrétaire Général de l’ONU était à l’époque le Birman U Thant, troisième secrétaire général de l’organisation de 1961 à 1971.

 Sir Seewoosagur Ramgoolam, s’adressant à l’Assemblée Générale de l’ONU, avec derrière lui (g. à dr.), U Thant, Secrétaire Général ;lCorneliu Manescu, Président de l’Assemblée Générale ; et C.V Narasimhan, Chef de Cabinet. Crédit : UN Photo/Teddy Chen 24 avril 1968.
Sir Seewoosagur Ramgoolam, s’adressant à l’Assemblée Générale de l’ONU, avec derrière lui (g. à dr.), U Thant, Secrétaire Général ;Corneliu Manescu, Président de l’Assemblée Générale ; et C.V Narasimhan, Chef de Cabinet. Crédit : UN Photo/Teddy Chen 24 avril 1968.

Le tout premier Représentant permanent de l’Ile Maurice auprès des Nations Unies est Pierre Guy Girald Balancy. L’homme politique a présenté ses lettres de créance au Secrétaire général des Nations Unies le 16 mai 1968. Fin diplomate et négociateur, Pierre Guy Girald Balancy a été élevé au rang de Commandeur de l’Empire britannique, Commander of the Most Excellent Order of the British Empire (CBE), le 14 juin 1969, par sa Majesté la Reine Elisabeth II.

Pierre Guy Girald Balancy, présentant ses lettres de créance au Secrétaire Général des Nations Unies, le 16 mai 1968. Crédit : UN Photo/Teddy Chen
Pierre Guy Girald Balancy, présentant ses lettres de créance au Secrétaire Général des Nations Unies, le 16 mai 1968. Crédit : UN Photo/Teddy Chen.

Cinquante ans après, l’Ile Maurice est toujours bel et bien présente aux Nations Unies. Lors d’une réception organisée le 27 mars 2018 à New York,dans le cadre du cinquantième anniversaire de l’indépendance, l’actuel Représentant permanent de l’Ile Maurice auprès des Nations Unies, SE M. Jagdish Dharamchand Koonjul, a d’ailleurs rappelé que l’Ile Maurice a adopté une politique d’implication active dans les relations internationales dès son adhésion à l’ONU.

Jagdish Dharamchand Koonjul, en compagnie de Ban Ki-moon. UN Photo/Rick Bajornas
Jagdish Dharamchand Koonjul, en compagnie de Ban Ki-moon. UN Photo/Rick Bajornas Novembre 2015.

La Mission permanente de l’Ile Maurice auprès des Nations Unies est structurée et hiérarchisée comme suit : Représentant permanent, « Minister Counsellor », Premier secrétaire et Second secrétaire. Le fait d’être un pays à la fois anglophone et francophone est un avantage qui permet à l’Ile Maurice, ainsi qu’à ses ressortissants, de se positionner dans les diverses instances du système onusien.
Par ailleurs, et sur une note beaucoup plus légère et personnelle, comment décrire l’immense sentiment de joie et de fierté que j’ai ressenti en voyant, pour la première fois, un dodo au siège des Nations Unies, à New York. Indescriptible !

Comment décrire la joie que je ressens à chaque fois que je passe devant ce dodo aux Nations Unies!
Comment décrire la joie que je ressens à chaque fois que je passe devant ce dodo aux Nations Unies ! Photo:CR.

Ce dodo doré a été offert par l’Ile Maurice aux Nations Unies en 2002. Il y est exposé parmi de prestigieuses œuvres d’art, certaines anciennes et d’autres contemporaines, venues des États du monde entier. Le voir est pour moi une immense source de fierté, preuve que l’Ile Maurice est bien présente et vivante aux Nations Unies !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *