29 mai 2019

La haine

Ce billet n’a pas pour but d’être lu. Il s’affranchit ainsi de toute règle de syntaxe ou de grammaire. Ce billet a pour but de laisser libre cours au ressenti, au ressentiment. A l’heure où le tout-posititif est à la mode, où tout le monde est supposé tout voir en rose – sorte de positive de l’autruche, laissons la place à un peu de noirceur.

Haine. Douleur. Souffrance. Incompréhensions. Gachis. Mensonges. Abus. Manipulation. Manque de communication. Fermé. Ego. Egoïste. Avare. Aucun égard, aucun respect. Mort. Suicide. Violence. Abandon. Méchanceté. Mesquinerie. Jeux. Bloqué. Négligé. Retard. Exploitation. Faim. Soif. Fatigue. Cruauté. Insensible. Dénigré. Dévalorisé. Détesté. Piège. Noir. Sombre. Obscure. Obstacle. Occupé. Décliné. Pas de temps. Honte. Pas dans la vie. Refus. Echec. Blâmes. Injures. Reproches. Batailles. Blessures. Bagarres. Plaies. Plaies ouvertes. Asphyxie. Mort. Oubli. Absence.

Partagez

Commentaires

PASCAL ET MARIE
Répondre

Face d'ombre du monde, la liste est non exhaustive: cupidité, pollueurs etc... oui, mais on attend aussi la face de lumière.
Il y a du grain à moudre !